Réalisations

Septembre 2013 - Le vieillissement des populations

2ème Table ronde culturelle franco-chinoise sur la santé

Suzhou, 22-24 septembre 2013

 

Projet porté par

La Fondation Victor Segalen

La Fondation franco-chinoise pour la science et ses applications (FFCSA)

Le Development Research Center du Conseil des Affaires d'Etat

 

Table ronde de Suzhou : « Le vieillissement des populations »

 

Séance d'ouverture

M. Chen Zhu, Vice-Président de l’Assemblée nationale populaire (ANP), ancien ministre de la Santé
S.E. Mme Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine
M. Li Wei, Président du Development Research Center du Conseil des Affaires d’Etat (DRC)
M. Raphaël Hadas-Lebel, Président de section honoraire au Conseil d’Etat, Président du Conseil d’orientation des retraites
Les débats se sont organisés autour de trois thématiques :

  • Session 1 : Historique, les impacts sociaux-économiques et solutions
  • Session 2 : État des lieux et prévention
  • Session 3 : Respect des personnes âgées et innovations

 

Délégation française

 • S.E. Mme Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine
 • M. Claude Martin, Ambassadeur de France
 • M. Jean-Marie Le Guen, député, Adjoint au Maire de Paris, chargé de la Santé publique et des relations avec l’AP-HP, Président du Groupe d’amitié franco-chinoise à l’Assemblée nationale
 • M. Raphaël Hadas-Lebel, Président de section honoraire au Conseil d’Etat, Président du Conseil d’orientation des retraites (COR)
 • M. Emmanuel Lenain, Consul général de France à Shanghai
 • Professeur Laurent Degos, membre de l’Académie de médecine, Président de la Fondation franco-chinoise pour la science et ses applications (FFCSA), ancien Président de la Haute Autorité de Santé
 • Mme Marie de Hennezel, écrivain, psychologue
 • M. Xavier Patier, Directeur de la Direction de l’information légale et administrative (DILA)
 • Professeur Bruno Vellas, Président de la Société mondiale de gériatrie et de gérontologie
 • Professeur Jean-Pierre Michel, membre de l’Académie de médecine, Président de la Société de médecine gériatrique de l’Union européenne
 • Mme Virginie Gimbert, Chargée de mission au Département Questions Sociales, Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective, représentant M. Jean Pisani-Ferry
 • Dr Jean-Luc Lowinsky, Senior Vice-President Asia, Sanofi
 • M. Yang Jiashu, DGA Groupama-Avic
 • Dr Yannis Tsouderos, Vice-Président, Institut de recherches internationales Servier
 • M. Christophe Solas, CEO, Sodexo Grande Chine


Organisateurs
• Mme Laure Mellerio-Segalen, Présidente déléguée de la Fondation Victor Segalen
• M. Wang Jiann-Yuh, Directeur de la Fondation Victor Segalen
• M. Nicolas Rousseaux, Secrétaire général de la Fondation Victor Segalen
• Mlle Liu Wenling, Chargée de mission de la Fondation Victor Segalen
• M. Alban Yung, Délégué Chine de la Fondation Victor Segalen
• M. Louis-Victor Ea, Consultant


La Fondation Victor Segalen remercie très vivement le soutien des institutions et des entreprises qui ont rendu possible ce dialogue franco-chinois.


Délégation chinoise

• M. Chen Zhu, Vice-Président de l’Assemblée nationale populaire (ANP), ancien ministre de la Santé
• M. Li Wei, Président du Development Research Center du Conseil des Affaires d’Etat (DRC)
• M. Sun Zhigang, Vice-Président de la Commission d’Etat pour la Santé et le planning familial
• M. Zhang Laiming, Vice-Président de DRC
• M. Sun Xiaoyu, Président de l’Association chinoise pour les échanges internationaux sur le développement urbain et rural, ancien Vice-Président de DRC
• M. Hao Fuqing, Inspecteur adjoint du Département Développement social de la Commission d’Etat pour le Développement et la réforme (NDRC)
• M. Yu Gongbing, Directeur adjoint du Département de l’assurance sociale du Ministère des Finances
• M. Ren Minghui, Directeur du Département international de la Commission d’Etat pour la Santé et le planning familial
• M. He Zhaohua, Directeur adjoint du Département Développement familial de la Commission d’Etat pour la Santé et le planning familial
• Mme Wang Suying, Directrice adjointe du Département de la promotion du bien-être et des œuvres de bienfaisance du Ministère des Affaires civiles
• M. Song Jingwu, Directeur du Département Eurasie de l’Association du Peuple chinois pour l’Amitié avec l’Etranger
• M. Zhu Yong, Directeur adjoint du Bureau de la China National Working Commission on Ageing (CNWCA)
• M. Li Zhixin, Directeur adjoint du Centre du contrôle et de la prévention des maladies chroniques et non-contagieuses de Centre national de contrôle et de la prévention des maladies
• Professeur Ruan Changgeng, membre de l’Académie française de médecine, membre de l’Académie chinoise d’ingénierie
• M. Xi Xiuming, Président de l’Hôpital Renaissance rattaché à l’Université de médecine de Pékin
• Mme Zhang Tiemei, Directrice adjoint de l’Institut de recherche en gérontologie et gériatrie de l’Hôpital de Pékin
• Mme Liu Xiaohong, Directrice du Département de gérontologie de l’Hôpital de la Concorde à Pékin
• M. Jiang Zhong, Président de l’Hôpital N° 2 de l’Université de Suzhou
• M. Liu Chunfeng, Vice-Président de l’Hôpital N° 2 de l’Université de Suzhou
• Mme Wang Yanni, Fondatrice de Pinetree Senior Care Services
• Mme Sun Lanlan, Directrice du Département de Coopération internationale de DRC
• M. Hou Yongzhi, Directeur du Département Développement régional et du Développement stratégique de DRC
• M. Ge Yanfeng, Directeur du Département de recherches sur le développement social de DRC
• M. Gong Sen, Directeur adjoint du Département de recherches sur le développement social de DRC
• M. Ding Ningning, Chercheur au Département de recherches sur le développement social de DRC

 

 

Conclusion et synthèse (extraits)


Raphaël Hadas-Lebel



Mes chers amis, c’est une tâche difficile que de faire la synthèse de nos travaux, et la mission que vient de me confier l’Ambassadeur Sun Xiaoyu est une mission redoutable, même si, l’âge venant, j’ai peut-être commencé moi aussi à acquérir une certaine sagesse. Je vais essayer cet effort de synthèse et, pour ce faire, je constaterai que nos discussions, qui ont été extrêmement riches et spontanées, ont porté à la fois sur le diagnostic, sur les problématiques, et un peu aussi sur la recherche de solutions. (…)


Dès le premier exposé de M. Li Wei, la situation de la Chine a été très complètement exposée : 200 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, une entrée massive de la Chine dans la société du vieillissement, alors même que cette Chine qui vieillit ne s’est pas encore totalement enrichie. Avec, de surcroît, des déséquilibres entre régions. En ce qui concerne la France, il y a aussi vieillissement, malgré une natalité et une fécondité plus élevées que dans les autres pays européens,(…). Même si nos deux pays sont dans des situations parfois différentes, notamment pour la valeur du PIB par tête, il y a des problématiques parallèles. La Chine comme la France doivent faire face, dans les années à venir, à des défis du même ordre que ceux que connaissent la plupart des pays développés. Voilà le diagnostic.


S’agissant des problématiques, elles sont nombreuses :(…) effets du vieillissement sur la croissance du PIB, (…) dépenses de protection sociale, dans leurs trois composantes : la retraite, la santé et la dépendance, (…) inégalité des individus devant la vieillesseinégalité due au patrimoine génétiqueinégalités socialesinégalités territoriales, (…) organisation du système des soins pour faire face au vieillissement. (…) Au-delà de toutes ces problématiques, une autre a été abordée hier qui reste très importante : la question du lien entre vieillissement et transmission des valeurs, dans un contexte rendu compliqué par la progression spectaculaire du numérique. Est-ce que le numérique marginalise les personnes âgées devenues de plus en plus nombreuses ? Ou est-ce qu’il y a cette inversion, que l’on a constatée, de la transmission du jeune au vieux, alors qu’elle se faisait habituellement du vieux au jeune ?


Solutions : (…) importance de la prévention, (…) amélioration de l’accès aux soins et à l’assurance maladie, afin d’essayer de corriger les inégalités qui ont été constatées, (…) nécessité d’adapter le système de santé au vieillissement, (…) organisation du système de soins autour de la personne, ce qui devra probablement impliquer un travail en réseaux des professionnels de santé, (…) adaptation des soins aux inégalités de fragilités des personnes âgées, (…) nécessité absolue, dans un monde où le nombre de personnes âgées va croître, de leur trouver une place active dans la société (…). Si l’on veut que l’allongement de la vie soit vraiment regardé comme une opportunité, c’est l’ensemble de la société qui doit être adaptée au vieillissement. (…) 


L’économie n’offre certainement pas de solutions à tous les problèmes. Cela dépendra beaucoup de la prise en compte des valeurs de nos sociétés, et sur ce point nous avons beaucoup à apprendre des valeurs chinoises, notamment sur la tradition confucéenne du respect des personnes âgées. C’est un élément important dont nous gagnerions à nous inspirer, et d’une manière plus générale -ce sera ma conclusion- il faut essayer de chercher, face au vieillissement de nos sociétés, cette idée chinoise d’harmonie, que vous avez mentionnée, « he xie », entre les différentes composantes de la société, et en particulierl’harmonie entre le yin des vieux et le yang des jeunes

Merci.